EXIT - Fondation Cartier pour l'art contemporain

Par la Fondation Cartier, le dimanche 27 à 14h30

Sur une idée de Paul Virilio, une cartographie dynamique créée par Diller Scofidio + Renfro, Mark Hansen, Laura Kurgan et Ben Rubin, en collaboration avec Stewart Smith et Robert Gerard Pietrusko.

Exit est composée d’un ensemble de cartes animées, générées à partir de données statistiques portant sur les mouvements de population dans le monde et leurs principales causes. L’œuvre a été entièrement actualisée, à l’occasion de la Conférence sur le changement climatique des Nations Unies (COP21) organisée à Paris en décembre 2015. Cet événement décisif offre un contexte particulièrement pertinent à une œuvre dont les sujets sont inséparables de la question du réchauffement climatique : « C’est un peu comme si le ciel, et ses nuages, et sa pollution faisaient leur entrée dans l’Histoire. Non plus dans l’histoire des saisons – l’été, l’automne, l’hiver – mais dans l’histoire du peuplement, dans l’histoire de zones inhabitables pour une raison ou pour une autre, et pas seulement pour des raisons de désertification, mais pour des raisons de disparition, de submersion du sol. C’est l’avenir. » (Paul Virilio, 2009)

Petit Show Math - SMAC

par SMAC, le jeudi 24 à 10h30 et vendredi 25 mai à 10h

Ce spectacle, divisé en trois (3) modules, est accompagné par des visuels multimédia. Il est composé de modules qui stimulent la capacité naturelle d'émerveillement des jeunes du primaire ! 

  1. Histoire des nombres 
  2. Phénomène du son 
  3. Exploration spatiale 

Jongleries, automates et combinatoires - F. Hivert et V. de Lavanère

par Florent Hivert et Vincent de Lavenère, le samedi 26 à 16h

Ce travail est le fruit d’une recherche conjointe menée par l’artiste et le scientifique.

Vincent de Lavenère est un artiste jongleur auteur directeur artistique de la compagnie Chant de Balles. Depuis 20 ans, il se spécialise dans la création de spectacles de jonglerie musicale.

Florent Hivert est professeur à l’Université Paris-Sud au Laboratoire de Recherche en Informatique (LRI). Son domaine de recherche porte notamment sur l’analyse combinatoire.

Mon premier est un jongleur musical qui voudrait écrire la partition de ses spectacles. Mon deuxième est un chercheur qui veut expliquer la notion informatique d’automate. Mon tout est un spectacle ludique, pédagogique et artistique, né d’une recherche en cours entre l’artiste et le scientifique. Lauréat de l’appel à projets « Coup de Pouce » de la Diagonale Paris-Saclay. 


Du mouvement et des mathématiques partout ! - Robin Jamet

Par Robin Jamet, le jeudi à 14h

Danse de la renaissance, rythmes indiens, sculptures mouvantes et perspectives : du mouvement et des mathematiques partout !

Magie Math - Jean-Baptiste Aubin

par Jean-Baptiste Aubin, le jeudi 24 à 17h

"Quelques friandises mathématiques confinant à la magie"

et mon résumé : "Les mathématiques, loin de l'image austère qu'on veut bien leur associer, peuvent être sources de belles surprises. Grâce à quelques propriétés arithmétiques étonnantes, il est possible d'allier le besoin propre à chacun de s'émerveiller dans un premier temps, de comprendre dans un second temps...pour finalement de nouveau s'émerveiller dans un troisième, mais pour d'autres raisons..."


Pluton va en appel - SMAC

par le projet SMAC, le vendredi 25 à 14h30 et le samedi 26 à 14h

Depuis sa découverte en 1930 jusqu'à 2006, Pluton faisait partie du cercle privilégié des planètes de notre système solaire. Elle était reconnue comme la 9e planète, orbitant autour du Soleil avec les quatre planètes rocheuses Mercure, Vénus, la Terre et Mars, et les quatre planètes gazeuses Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Pluton était alors la planète la plus éloignée du Soleil, avec son orbite très elliptique et sa distance par rapport au Soleil variant entre quatre et sept milliards de kilomètres. 

Or, en août 2006, l'Union d'astronomie internationale, ayant constaté qu'il y avait dans notre système solaire des corps célestes de même taille que Pluton - voire plus gros et plus massif, tel que l'astéroïde Eris- décida, suite à un vote serré, d'enlever à Pluton son titre de « planète » et de lui attribuer à la place le statut de « planète naine ». Maigre consolation pour Pluton qui joignait ainsi les rangs d'astres moins célèbres comme Cérès (un astéroïde orbitant entre Mars et Jupiter) et 70 000 autres objets.

Pluton est triste, très triste. Il a du mal à accepter la décision impitoyable de l'Union d'astronomie internationale. Il veut donc faire appel de cette décision. Mais pourra-t-il compter sur l'appui des quatre planètes rocheuses ? Réussira-t-il à contrer les arguments des quatre planètes gazeuses qui sans aucun doute ne voudront pas qu'une petite planète glacée ne vienne redonner la majorité aux planètes rocheuses ?

Une pièce de théâtre dans laquelle apprendre et rire vont de pair !


Cabaret mathématique

Le samedi 26 à 18h